Recherche appliquée - Hénallux

Le Centre FoRS

Le Centre FoRS

Le Centre FoRS propose un accompagnement adapté aux demandes et besoins des entreprises et organisations des secteurs marchand et non-marchand qui souhaitent réaliser une recherche, une étude ou une consultance.

Les objectifs du Centre FoRS

  • Collaborer aux projets de recherche et de développement d’entreprises, d’institutions sociales ou de soins et santé.
  • Promouvoir la recherche appliquée et la recherche action dans les domaines techniques et des sciences humaines et sociales.
  • Réaliser des études visant l’action, l’évaluation, la mise en oeuvre de pratiques.
  • Proposer de la consultance et des services à la collectivité, tant en Belgique qu’à l’étranger.

Les prestations du centre FoRS sont de trois niveaux

  1. Exploratoire : état des lieux, essais, analyse préliminaire, guidance…
  2. Faisabilité : cahier des charges, analyse fonctionnelle, investigation qualitative ou quantitative…
  3. Développement : nouveaux produits, procédés ou services, prototypage, nouvelles pratiques ou connaissances.

Le centre FoRS et vous

Vos projets et sujets de recherche peuvent venir soutenir la formation de nos étudiants lors de leurs stages dans le cadre de nos masters et baccalauréats. N’hésitez pas à nous soumettre
vos propositions.

FoRS bénéficie pleinement de l’expertise des enseignants-chercheurs de l’Henallux. Profitez-en pour vos activités de recherche ou de développement.

Des financements sont possibles via différents types de bailleurs de fonds :

  • Fédération Wallonie Bruxelles (FRHE)
  • Projets Européens (Interreg, Erasmus)
  • Projets Région Wallonne (Win²Wall, Pôles de compétitivité, ARES)
  • Fondation Roi Baudouin

 

Financement de la recherche en Hautes Écoles

La Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) finance la recherche en Hautes Écoles. Cette action annuelle est ouverte à toutes les disciplines qui y sont enseignées. Le FRHE (Financement de la recherche en Hautes Ecoles) vise à attirer de nouveaux talents vers la recherche et à promouvoir l’émergence ou le développement de thématiques de recherche dans les Hautes Écoles de la FWB.

Voici les projets FRHE impliquant l'Hénallux.

Agritour

"Valorisation des initiatives d’AGRIculture urbaine par la sensibilisation et la médiation TOURistique à caractère scientifique sur le territoire de Charleroi Métropole".

Le projet AGRITOUR interrogera le concept d’agritourisme en milieu intra et périurbain et testera des actions pilotes de valorisation touristique des systèmes agricoles et alimentaires témoins de résilience, de durabilité environnementale et d’innovation sociale. Il s’agira de vérifier comment l’agrotourisme peut être un levier pour une région en pleine reconversion industrielle. En quoi la valorisation touristique des patrimoines agricoles participe-t-elle à la diversification touristique des territoires urbains ? De quelle manière l’agritourisme permet-il de penser et de proposer une alternative économiquement viable au modèle agricole et touristique actuel ? Quelles sont les formes d’agritourisme scientifique observables à l’étranger et dont les modalités sont réplicables sur le territoire d’étude ? AGRITOUR permettra aussi de questionner la sensibilisation et de l’éducation à l'environnement par la création d’outils pilotes de médiation touristique à caractère scientifique.

Dans notre projet, la dimension scientifique s’appliquera plus particulièrement à la médiation du système agroalimentaire intra et péri-urbain de Charleroi Métropole. En pratique, il s’agira de produire et de tester divers dispositifs de vulgarisation scientifique : des itinéraires de découverte et contenus de visites guidées multimédia, dont l’une des finalités affichées sera de promouvoir et de renforcer la culture scientifique sur le territoire concerné.

Porteur de projet : HECondorcet

VOICEO

"Voice search et comportement de recherche d’informations en ligne par le biais de la voix."

Quel est l’impact des assistants vocaux sur la formulation des requêtes ? Quelles sont les conséquences sur le référencement ? Comment optimiser les contenus des sites web à ces nouveaux comportements de recherche ? À l’heure actuelle, les informations présentes sur Internet sont conçues de manière à être trouvées via une recherche textuelle sur un moteur de recherche tel que Google. L’émergence des assistants vocaux pourrait pourtant modifier ces habitudes de recherche d’information sur Internet. En effet, cette technologie permet un nouveau mode de recherche d’informations en ligne : la requête formulée oralement. De par ses spécificités intrinsèques, la recherche d’informations vocale apparaît comme étant simple et rapide pour l’utilisateur. Mais qu’en est-il pour les éditeurs de sites web ?

À l’heure actuelle, les assistants vocaux ne sont pas encore très répandus en Belgique, contrairement aux pays anglo-saxons. Nous manquons encore de données sur l’adoption des technologies vocales en Belgique ainsi que sur les éventuelles conséquences de la recherche vocale sur l’édition de contenu des sites web. En effet, nous manquons encore de connaissances approfondies sur le comportement de recherche vocale et sur les aspects linguistiques de la recherche d'informations en langage naturel. Notre recherche a donc pour vocation d’apporter un éclairage sur cette problématique émergente.
 
Porteur de projet : HECondorcet

Podomat

"Développement d’un cadre méthodologique liant les propriétés des matériaux complexes à la réaction mécanique des semelles fonctionnelles utilisées en podologie."

Un des outils de la podologie est le placement, à l’intérieur de la chaussure du patient, de semelles orthopédiques constituées d’un ou plusieurs polymères organiques, choisis en fonction de leur rigidité et de leurs propriétés viscoélastiques. Ceci permet, selon les cas, d’optimiser les performances d’un sportif, de réduire les chocs ressentis dans les genoux, ou de soulager les pieds des personnes diabétiques. Malgré les développements de la conception assistée par ordinateur, le choix des matériaux, de leur répartition dans la semelle et de leurs épaisseurs se fait de manière empirique, en s’appuyant sur l’expérience du podologue. Ce projet part donc du constat qu’il reste une marge d’optimisation de cette pratique, ce qui peut passer par une connaissance plus fine des propriétés des matériaux, par une meilleure compréhension des réactions mécaniques en jeu sous le pied et par le développement de tests normalisés, afin de s’affranchir de la faible reproductibilité d’expériences répétées sur des volontaires.

La question de recherche de ce projet est donc de déterminer la relation entre les propriétés des matériaux d’une semelle, l’empilement de ces matériaux, et la réponse mécanique globale de la semelle. L’objectif est de contribuer à développer le cadre expérimental et théorique capable d’y répondre pour tout type de semelle. Le cas d’étude choisi est celui des semelles utilisées pour traiter la périostite tibiale, incluant par exemple des élastomères réticulés et du copolymère éthylène-acétate de vinyle. Le projet est découpé en tâches qui interagissent entre elles, dont les principales sont les tests mécaniques de matériaux individuels (traction-compression, dynamic mechanical analysis), la collecte de cartes de pression sous le pied et sous la chaussure de volontaires et la simulation par éléments finis des contraintes et des déformations dans la semelle5. L’ensemble du travail, et spécialement cette dernière tâche, requiert la collaboration étroite entre des podologues (HELB, porteuse du projet) et des ingénieurs (Hénallux).

Porteur de projet : HELB

FLSCO-DASPA

"Outils et démarches en Français Langue de Scolarisation (FLSCO) pour l’accompagnement des enseignants du secondaire dans les Dispositifs d’Accompagnement et de Scolarisation des Primo-Arrivants (DASPA)"

Aujourd'hui, les publics d'élèves allophones sont importants dans l’enseignement obligatoire en FWB et les enseignants, même formés à l'enseignement du français comme langue étrangère, sont parfois démunis face à des élèves à qui il faut enseigner non seulement la langue française mais aussi des contenus disciplinaires dans la langue française. Le dispositif DASPA constitue une passerelle avant que ces élèves primo-arrivants n'intègrent l'enseignement ordinaire. Mais l'absence de programme pour les classes complexifie la tâche des enseignants qui ne peuvent dès lors circonscrire aisément les compétences à travailler et les attendus à l'issue de leur enseignement. Ces élèves doivent non seulement acquérir la langue véhiculaire de la société où ils vivent mais aussi la langue scolaire, bien éloignée des pratiques usuelles avec lesquelles ils peuvent malgré tout être en contact.

Notre projet consiste à identifier les difficultés rencontrées par les enseignants, à créer des outils et des démarches utilisables et transférables en classe DASPA afin que les enseignants forment les élèves dans la perspective du français langue de scolarisation, travaillé de manière transversale. Ces outils et démarches seront expérimentés sur le terrain et, après une validation empirique, mis à la disposition des enseignants sur un site Internet déjà construit par notre équipe de recherche.
Par ce projet, nous souhaitons répondre aux attendus du Pacte d'excellence en matière d'enseignement de la langue de scolarisation (liens entre le français de scolarisation des classes DASPA et le français de scolarisation des classes ordinaires), favoriser l'autoformation et la formation continue à distance, mais aussi contribuer à l'inclusion de la langue de scolarisation dans les nouveaux programmes de formation initiale des enseignants.

Porteur de projet : HE2B

Plus d'infos : consultez le Financement de la recherche en Hautes Écoles (FRHE)

Projets INTERREG

INTERREG est un programme européen visant à promouvoir la coopération transfrontalière entre les régions européennes et le développement de solutions communes dans les domaines :

  • du développement urbain et rural,
  • du développement économique,
  • de la gestion de l’environnement.

Il est financé par le Fonds Européen de Développement Économique et Régional (FEDER).

La Wallonie participe à cinq INTERREG :

  1. INTERREG France - Wallonie – Vlaanderen (FWVl)
  2. INTERREG Euregio Meuse-Rhin
  3. INTERREG Europe du Nord-ouest
  4. INTERREG Europe
  5. INTERREG Grande Région

Voici les projets Interreg impliquant l'Hénallux.

CAPACITI

"PartiCipation, plAce et Pouvoir d’ACtIon des enfants dans la promoTion de leurs droIts" (Mars 2024 – Février 2028)

Le projet Interreg Grande Région CAPACITI vise à favoriser la participation active des enfants et l'inclusion des enfants dans la défense et l'exercice de leurs droits. Pour (re)donner la parole aux enfants, une sensibilisation ainsi que des formations à leur égard sont nécessaires tout en renforçant la formation des (futurs) professionnels. En mutualisant les connaissances, les compétences et les expériences des partenaires, CAPACITI utilisera une approche bottom-up. La participation des enfants et des professionnels en contact avec eux est visée pour :

  • Recueillir leurs paroles, leurs besoins
  • Construire les modalités de sensibilisation et de formation

La ludo-pédagogie sera utilisée pour atteindre les différents types de mineurs (ex : histoires interactives, serious game). Des formations interdisciplinaires transfrontalières seront développées à l’attention des (futurs) professionnels sous la forme d’outils numériques (ex : webinaires et vidéos courtes).

En tant que chef de file, FoRS, le centre de recherche d’Hénallux, prendra la responsabilité de la coordination générale, en favorisant les échanges d’expériences entre homologues transfrontaliers. En interne, le domaine social pilotera ce projet interdisciplinaire à l’aide des domaines paramédical et technique.

À son terme, le projet CAPACITI ambitionne de créer un centre de compétences regroupant des partenaires de la Grande Région. Les résultats et informations générés pendant et après le projet seront utilisés au sein de ce centre transfrontalier et interdisciplinaire qui irradiera la région et au-delà par ses outils afin de diffuser les bonnes pratiques dégagées.
Le partenariat CAPACITI rassemble des partenaires opérationnels et méthodologiques dont la diversité fait la richesse ; administrations, opérateurs de terrain, établissements de recherche et d’enseignement sont présents. Ils sont actifs dans les diverses disciplines qui permettent d’appréhender le sujet sous plusieurs angles : la pédagogie, les sciences sociales et du travail social, les sciences psychologiques et médicales ainsi que le droit.

Partenaires Financiers : Hénallux (FoRS), Université de Namur, Université de Liège, Service droit des jeunes - Province de Luxembourg, Institut Régional du Travail Social de Lorraine, Université de Lorraine, Université de Saarland, HTW des Saarlandes.
 
Partenaires méthodologiques : Délégué général aux droits de l’enfant, Convention Nationale des Associations de Protection de l’Enfant, Deutscher Kinderschutzbund Landesverband Saarland, Nestwaerme ev., Refugee Law Clinic Saarbrücken e.V., Ministerium für Arbeit, Soziales, Frauen und Gesundheit, Johannes Gutenberg-Universität Mainz Institut für Erziehungswissenschaft, Service de l’aide à la jeunesse d’Arlon, Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher, Observatoire de l'Enfance, de la Jeunesse et de l'Aide à la Jeunesse, Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Conseil départemental de la Moselle, Ecole des Parents et des Educateurs de la Moselle / Maison des Droits de l’Enfant et des Jeunes, Conseil départemental des Vosges.

Plus d'infos : www.capaciti.eu

FunForLab

"Amélioration de la promotion des TLMs (Technicien de Laboratoire Médical), de la qualité de leur formation ainsi que de la mobilité transfrontalière par le développement et le partage d’outils TICE (Technologies de l’Information et de Communication pour l’Enseignement) dans la région EMR (Eurégio-Meuse-Rhin)"

Le principal objectif du projet FUNFORLAB est le développement d’un jeu d’apprentissage de type TICE dans le cadre de l’inclusion sociale dans le domaine de l’éducation. Plusieurs actions concrètes assureront une implémentation large du jeu dans la formation des Technologues de Laboratoire Médicaux (TLM) et ce dans un maximum de centres de formation des TLMs de l’EMR et au-delà :
L’information et l’implication massive des publics cibles « formateurs et apprenants en TLM » et « professionnels TLM » tout au long du développement du jeu ;

  • Le statut « Open Access » de l’outil ;
  • La réalisation de tutoriels explicatifs du jeu ;
  • L’intégration du jeu dans un scénario pédagogique qui sera fourni avec le jeu à tous les centres de formations initiales et continues de TLM.

À travers le développement et la conception de ce jeu, plusieurs objectifs sont travaillés en parallèle :

  • Augmentation de l’employabilité des TLM par l’activation des compétences spécifiques sur automates par l’intermédiaire de l’outil de type « Serious Game » développé dans le cadre du projet ;
  • Augmentation de la mobilité interrégionale des étudiants et des professionnels ;
  • Promotion des métiers scientifiques dont celui de TLM auprès des élèves en secondaire via une diffusion du jeu dans les cours de sciences des écoles secondaires, dans les salons d’informations, sur les réseaux sociaux, etc.

Partenaires INTERREG Euregio Meuse-Rhin : HELMO (CRIG), HEPL (Cecotepe), HENALLUX (Département Technique de Marche), UC Limburg vzw (UCLL), Zuyd Hogeschool (ZUYD), Ausbildungsakademie für Gesundheitsberufe Uniklinik RWTH Aachen (UKAachen).

Plus d'infos : https://funforlab.eu/

NOMADe

"Écosystème d'apprentissage, R&D et expertise transfrontalier dédié aux troubles neuro-musculo-squelettiques"

Mise en place un écosystème transfrontalier dédié aux troubles neuro-musculo-squelettiques TNMS, incluant :

  • d'une part une offre de formation pour les professionnels du secteur médico-social, assurant le développement d'intelligent devices innovants et spécifiques à ces troubles, et
  • d'autre part qui se veut un outil d'information et accessible aux populations concernées.

Pour faire face au défi des TNMS dans le territoire transfrontalier, le système de prise en charge de ces troubles adopté par les trois versants doit être révisé afin d'évoluer vers l'interdisciplinarité, l'accès aux technologies numériques, ainsi que de s'inscrire dans un modèle de santé bio-psycho-social et supporté par l'evidence-based-practice (EBP) et l'evidence-based-medicine (EBM). NOMADe apparaît comme un enjeu majeur de santé publique et de justice sociale pour le territoire transfrontalier et avec un impact direct sur la qualité des solutions préventives ou curatives proposées aux populations.

Partenaires INTERREG France-Wallonie-Vlanderen : HENALLUX (Département Technique de Marche et Département Social de Namur), HELHA (Cerisic), Université d'Amiens Jules Verne, IFMK Berck, UMONs, UGent, Université de Valenciennes, KUL, Université de Reims, Universiteit van Antwerpen.

Plus d'infos : https://nomadeproject.eu/

EURéSAM

"Europe Réseau Santé Mentale"

Pourquoi EURéSAM ? Parce que l'accompagnement de personnes souffrant de pathologies mentales de longue durée est essentiellement développé à l'intérieur d'un secteur et d'un pays via des dispositifs ambulatoires spécialisés qui développent de plus en plus des pratiques de réseau.

Cette approche réseau trouve toutefois ses limites aux frontières des versants transfrontaliers. Renforcer la prise en charge des parcours transfrontaliers des personnes en situation précaire à l'intérieur d'un réseau transfrontalier nécessite une véritable collaboration entre les autorités mais également des rencontres, des échanges de pratiques entre les professionnels spécialisés et la sensibilisation des patients.

C'est par ces moyens que les défis transfrontaliers pourront être relevés, à savoir : rendre effectifs les droits à l'accès aux soins de santé de part et d'autre de la frontière et à une prise en charge de qualité continue grâce à des pratiques de réseau innovantes et transfrontalières.

Partenaires INTERREG France-Wallonie-Vlanderen (micro-projet) : HENALLUX (Département Social de Namur et Département Technique de Marche) et IRTS (Institut Régional de Travail Social Champagne-Ardenne).

Plus d'infos : http://euresam.eu/

GRONE

"Grande Région rObotique aérienNE - Grone"

Les drones aériens (UA = Unmanned Aircrafts) sont incontournables dans divers domaines comme l'inspection des infrastructures ou des terres agricoles. La croissance annuelle mondiale est de 15% actuellement. En Europe, 150.000 nouveaux emplois seront créés dans les années à venir. Sur les quatre versants de la Grande-Région (Allemagne, France, Wallonie, Luxembourg), les opérateurs, leurs équipements et applications suivent quatre règlements nationaux différents. Une utilisation aisée des UAs au niveau transfrontalier est impossible.

Il s'agit de prendre en compte la création d'un réseau transfrontalier basé sur le développement de la connaissance, de l'expérimentation ainsi que des ressources technologies et scientifiques dans ce domaine. La Grande-Région a des capacités formidables de développement et le consortium a identifié des niches de marché à très fort potentiel mondial. Le développement coordonné et innovant du programme de R&D, d'une offre de services et de formation induit un accroissement pérenne de la compétitivité. Ces améliorations dans le suivi et la surveillance génèrent une amélioration de la qualité de la vie, augmentent l'éco durabilité environnementale et favorisent des mesures préventives.

Partenaires INTERREG Grande Région VA : HENALLUX (Département Ingénieur Industriel de Pierrard Virton), List, Université du Luxembourg, Université de Lorraine, Université de liège, Fraunhofer IZFP, Centrale Supélec, IDELUX, INNO8, Alérion, i-mage consult, DroneLab et CopterSystem.

Plus d'infos : https://interreg-grone.eu/

EUR&QUA

"Développement d'un Espace Transfrontalier de Protection Internationale de l'Enfance - EUR&QUA pour EURope et QUAlification"

Le projet EUR&QUA part d'un constat : de nombreux enfants devant bénéficier de soins ou d'un suivi particulier vivent des situations transfrontalières. La Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE), les traités de la conférence de La Haye de Droit International Privé, le Règlement BRUXELLES II bis ont pour finalité de garantir les droits de ces enfants.
Nous constatons cependant aujourd'hui que les passages de frontières peuvent entrainer de nombreux retards tant de diagnostic que d'exécution et de suivi des mesures décidées par des autorités administratives ou judiciaires des trois versants pouvant causer même des dommages irréversibles.
 
Nous estimons que l'hétérogénéité de l'espace de la Grande Région nécessiterait une meilleure coopération des services sociaux et de santé mandatés quelle que soit l'origine territoriale des mandats en question.
Nous pensons que la coordination des services passe par le développement de l'interconnaissance des systèmes de chaque territoire et la construction d'un réseau d'intervenants spécialisés dans le traitement des problématiques transfrontalières dans leur diversité et leur complexité.
 
L'ensemble des travailleurs concernés devraient partager les mêmes référentiels concernant les diagnostics et l'évaluation des situations ce qui fait largement défaut aujourd'hui. Il s’agit donc de construire sur l'espace transfrontalier une culture commune autour de la reconnaissance des besoins fondamentaux de l'enfant en développant l'interconnaissance des systèmes de chaque territoire.

Partenaires INTERREG Grande Région VA : HENALLUX (Département Social de Arlon et de Namur, Département Technique de Marche), Université du Luxembourg, Université de Lorraine, HTW Saar, Margaretenschtift Saarbrücken, Université de Trèves, ANCES, URIOPSS, IRTS, IREPS, FISSAAJ et Université de Liège.

Plus d'infos : www.eurequa.eu

FRED

"Fabrication Rapide Eco-Design"

Le projet FRED ambitionne d’aider les PME et les bureaux d’études transfrontaliers à intégrer les démarches d’éco-conception et de fabrication rapide. L’association de ces deux démarches représente un levier formidable d’innovation et de différentiation pour les PME de la mécanique, de la machine spéciale, et de la mise en forme des matériaux. Mais c’est également une nécessité cruciale de les intégrer dans la vision de ces PME qui pour l’heure, les intègrent peu car rares sont les contenus et les outils adaptés à leurs problématiques et à leur contexte.

Les partenaires, spécialistes reconnus des deux domaines, unissent leurs savoir-faire et compétences pour favoriser l’émergence et l’intégration des démarches de développement rapide de produit associées à celles de l’éco-conception au sein des petites et moyennes entreprises et des bureaux d’études du secteur de la mécanique traditionnelle implantés dans ces trois régions transfrontalières.

Le projet FRED s’articule autour d’actions au niveau des entreprises :   

  • Développement d’outils et de méthodologies    
  • Guide d’éco-conception pour les PME dans le domaine de la mécanique
  • Développement d’un outil ACV (Analyse du Cycle de Vie) léger adapté au secteur en question
  • Base de données adaptée à la mécanique (notamment la fabrication par addition de matière)
  • Amélioration des outils de la chaîne numérique de fabrication rapide par addition de matière
  • Accompagnement des entreprises    
  • Sensibilisation par la mise en place de workshops thématiques, d’animations,
  • Suivi et accompagnement d’un ensemble d’entreprises dans leur première démarche d’éco-conception  

Partenaires INTERREG Grande Région VA : HENALLUX (Ecole d’ingénieurs de Pierrard-Virton), CIRTES, TEC3i, Arts et Métiers, Inno8, InSIC, Université de Liège, InnovaTech, Sirris, TechniFutur, Centre Henri Tudor.

 

Projets Erasmus

Projet Erasmus (action clé n°2) : Coopération entre organisations et institutions

Cette action clé doit déboucher sur la conception, le transfert ou la mise en œuvre de pratiques innovantes au niveau organisationnel, local, régional, national ou européen.

Les projets soutenus au titre de cette action clé seront censés produire les résultats suivants :

  • des approches innovantes en proposant des programmes d’éducation et de formation plus attrayants,
  • l’utilisation d’approches participatives et de méthodologies numériques,
  • un renforcement de l’efficacité des activités dans l’intérêt des communautés locales,
  • de nouvelles approches pour mieux soutenir la compétitivité et l’emploi,
  • un environnement plus moderne, dynamique, engagé et professionnel dans les organisations.

Education Out of the Box

Education Out of the Box est une nouvelle plate-forme qui rassemble des méthodes, des outils et des pratiques du monde entier donnant un aperçu général et spécifique des solutions les plus utiles pour que les enseignants se préparant à l'enseignement à distance.

La plateforme Education out of the Box vise à :

  • équiper les systèmes d'éducation et de formation pour faire face aux défis posés par le passage soudain à l'apprentissage en ligne et à distance,
  • préserver le caractère inclusif des opportunités d'apprentissage,
  • promouvoir les expériences d'éducation et d'apprentissage en extérieur en s'appuyant sur environnement numérique,
  • développer les capacités de mise en œuvre de l'enseignement et de l'apprentissage en ligne, mixtes et à distance,
  • développer des contenus numériques de haute qualité tels que des ressources et des outils en ligne et former les enseignants à contribuer à l'élaboration de nouveaux contenus et de leur propre matériel.

Enseigner
Les enseignants peuvent créer des cours, organiser des webinaires, des cours en ligne et échanger de bonnes pratiques.

Apprendre
Parents et enfants peuvent trouver des cours interactifs d'éducation en extérieur, des jeux, des activités et améliorer leurs connaissances et leurs compétences.

Enseignant numérique européen
Devenez un enseignant numérique européen, obtenez des certificats et recevez une formation de haute qualité.

Partenaires : Henallux (Département pédagogique de Bastogne), Fédération des associations des parents d’élèves du Luxembourg (FAPEL), Institute of Entrepreneurship Development – iED, PLAYING, Sindikat Obrazovanie Podkrepa, Socialinės lyderystės asociacija et IDEC

Plus d’infos : https://education-outofthebox.eu/

Scaleneo

"Serious game for clinical reasoning teaching in musculoskeletal physiotherapy"

During the 20th century, clinical empiricism has progressively given way to more specific diagnoses leading to optimized treatments and earlier management of patients. Like all primary care medical disciplines, the modern practice of musculoskeletal physiotherapy requires a disciplinary diagnosis based on systematic clinical reasoning. The latter integrates the patient's history, subjective and physical examinations based on a bio-psycho-social model and available evidence-based-medicine (EBM) and practice (EBP) information.

According to the International Federation of Orthopaedic Physical Therapists Manipulators (IFOMPT) educational standards, teaching and learning clinical reasoning should, in fact, be an essential part of the physical therapist education system. Clinical reasoning is a fine balance based on the following triad: (1) therapists; (2) patients and (3) selection and use of the best scientific evidence published in the literature. A concept as central as clinical reasoning must therefore be taught in any basic physical therapy curriculum. How? A priori, clinical cases are a relevant starting point.
The project addresses an important challenge in the field of pedagogy in physiotherapy. The funding is needed because not only communication activities are required, but also development of: a multimedia clinical cases database, an online serious game, a complete online ecosystem integrating all the developments and dissemination tools.

Partenaires : Hénallux (Département Sainte-Elisabeth de Namur et Département Technique de Marche), Université Polytechnique des Hauts de France et Rehazenter.

 

Projets de Pôle

Un Pôle de compétitivité est un regroupement d'entreprises et d'acteurs de la recherche (centres de recherche et départements universitaires) autour d'un domaine économique porteur.

Les Pôles de compétitivité wallons ont été créés en 2006 dans le cadre du Plan Marshall à l'initiative du ministre de l'Économie. Les six Pôles rassemblent grandes entreprises, PME, universités, hautes écoles et centres de recherche pour mettre en œuvre des projets industriels (recherches appliquées collaboratives, investissement, formation) visant à soutenir et à créer de l'activité et de l'emploi dans des domaines neufs. Ils ont aussi comme objectif de donner une visibilité internationale plus forte à notre industrie.

Les six pôles sont :

  1. Logistics in Wallonia
  2. BioWin
  3. GreenWin
  4. MecaTech
  5. Skywin
  6. Wagralim

Voici les projets de pôle impliquant l'Hénallux.

DeltoPull (Pôle Logistics in Wallonia)

Depuis mai 2018, la Région wallonne permet le passage de camions de 50 tonnes sur base de 6 essieux, mais respectant l'arrêté du Gouvernement wallon du 29 mars 2018. Forts d’une longue expérience complémentaire dans le secteur du transport routier, les partenaires du projet de Pôle Logistics in Wallonia DeltoPull envisagent le développement et la construction d’une semi-remorque de 50 tonnes pour le transport de matériaux permettant de rencontrer les exigences techniques de la législation, tout en répondant à des rayons de braquage réalistes.

En outre, une solution innovante et plus sécurisante permettant de décharger les semi-remorques dans les lieux exigus est proposée. Le vidage de la benne sera basé sur un système de tiroir à mouvement horizontal assuré par des câbles tirés par un système hydraulique. Le système de vidage doit répondre à un critère de vitesse (vidage en 3 minutes), de sécurité (afin d’assurer le vidage, le nettoyage et le remplissage en respectant les normes de sécurité en vigueur), de poids minimum, d’encombrement intelligent (afin d’éviter d’agrandir la longueur totale de la structure), de robustesse (afin de diminuer les coûts de maintenance).

Partenaires : HENALLUX (Département Ingénieur Industriel de Pierrard Virton), HELHA (Cerisic) avec les entreprises DeltoPull, OxyFleurus et Hoslet.

SoftMed (Pôle BioWin)

De nombreuses études font le constat que la majorité des erreurs médicales sont à imputer à un problème de compétences non-techniques (communication et travail d’équipe) plutôt qu’à un manque de compétences techniques. Or la majorité des formations et outils utilisés lors de celles-ci visent l’acquisition de compétences techniques uniquement.
 
Le projet SoftMed a donc pour but de répondre aux besoins de formation aux compétences non-techniques du personnel infirmier et médical, tant en formation initiale et en formation continue. Ce besoin n’est à l’heure actuelle pas rempli à cause de la quasi-impossibilité d’organiser des formations rassemblant les différents types de métiers (médecins, infirmiers) appelés à travailler ensemble sur le terrain, mais aussi de l’incompatibilité avec les protocoles belges et européens des rares solutions de formation en la matière d’origine nord-américaine, qui sont non-éditables par les utilisateurs.
Les partenaires réunis vont donc mettre au point un outil de formation en Réalité Virtuelle qui sera multijoueur, afin de permettre à des (étudiants-) médecins et infirmiers de pouvoir se plonger à distance simultanément dans le même environnement (service d’urgence, unité de soin intensif, bloc opératoire…). L’état émotionnel de chaque apprenant, sera mesuré en temps réel par un ensemble de capteurs biométriques. En outre, les scénarios contenus dans la solution de formation seront éditables par les formateurs, de sorte qu’ils pourront être adaptés aux réalités de chaque pays voire de chaque institution.

Les marchés visés sont dans un premier lieu la Belgique puis les pays limitrophes. Dans chacun de ces pays, Transurb commercialisera la solution développée tant auprès des facultés de médecine et écoles d’infirmiers que des hôpitaux.
L’impact principal de ce projet, outre les acquis scientifiques et l’amélioration de la qualité des formations pour les partenaires ULiège et Henallux, est la création d’une trentaine d’emplois en 6 ans, majoritairement chez Transurb mais aussi chez Quimesis.

Partenaires : HÉNALLUX (Département Sainte-Elisabeth de Namur et Département Technique de Marche), Transurb, Université de Liège, Quimesis.

Projets Fondation Roi Baudouin

La Fondation Roi Baudouin est un acteur de changement et d'innovation au service de l'intérêt général et de la cohésion sociale.

BeHive

"Chaire Interdisciplinaire de la première ligne"

Trois universités, trois hautes écoles, des représentants des usagers de soins de santé et du public, professionnels, managers et politiques unissent pour la première fois leurs forces, moyens, connaissances et capacités de recherche afin de contribuer au développement d’une première ligne d’aide et de soins forte et efficace en Belgique francophone. Dans une logique d’intelligence collective, Be.Hive ("La ruche") veut insuffler une dynamique participative auprès de l’ensemble des acteurs.

La chaire interdisciplinaire de la première ligne a pu voir le jour grâce au soutien du Fonds Dr. Daniël De Coninck, géré par la Fondation Roi Baudouin, qui lui octroie un montant de 2,5 millions pendant cinq ans. Une Chaire flamande démarre en même temps "Primary Care Academy".

Les activités de la Chaire francophone se déclinent autour de quatre axes centraux. Ces axes se superposent fréquemment, en particulier lorsqu’il s’agit de personnes vivant des situations complexes, notamment celles liées à une précarité financière, relationnelle, sociale ou lorsque des problèmes de santé mentale surviennent :

  1. Structuration de la première ligne
  2. Participation et engagement personnel dans les soins et l’aide
  3. Vécu des personnes en situation complexe
  4. Collaboration interprofessionnelle

Partenaires : HÉNALLUX (Département Sainte-Elisabeth de Namur et Département Technique de Marche), HELB, HEVinci, UCLouvain, ULiège et ULB.

Plus d’infos : https://www.be-hive.be/

Spirit4Pal

"La spiritualité dans les soins palliatifs"

Améliorer l’écoute des valeurs et de la culture des personnes en soins palliatifs par une formation au Spiritual Care à l’attention des professionnels de l’aide et des soins à domicile : le projet Spirit4Pal.

Spirit4Pal est un projet de formation interprofessionnelle au Spiritual Care, à l’attention des professionnels œuvrant au domicile. Le Spiritual Care vise à rencontrer la personne gravement malade et ses proches, avec humanité et ouverture pour appréhender leurs aspirations profondes. La simulation est la modalité pédagogique au cœur du projet. La simulation permet de développer les compétences du Spiritual Care par des situations d’apprentissage expérientiel proches de la réalité.

Partenaires : HÉNALLUX (Département Sainte-Elisabeth de Namur), Aide et Soins à Domicile en province de Namur, la Fédération des Aides et Soins à Domicile, FORMaNAM (Incubateur de formations continues) et le Réseau Santé, Soins et Spiritualités (RESSPIR).
 
Plus d’infos : https://www.synhera.be/blog/actualites-1/post/zoom-sur-spirit4pal-la-spiritualite-dans-les-soins-palliatifs-551

Dans la Presse

Découvrez ici les articles et reportages consacrés à la Recherche Appliquée de l'Hénallux.

  • Participation de Julien Lecointre (Responsable du Centre FoRS Hénallux) à l’émission « On saura tout » de LN24 sur les forces du Luxembourg : LN24
  • Un robot qui prépare votre sandwich en vous divertissant : Robot Sandwich
  • Interview de Julien Lecointre (Responsable du Centre FoRS Hénallux) par TVLux lors de sa rencontre avec Willy Borsus (Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l'Économie, de la Recherche et de l'Innovation) : TVLux
  • Un Award a été décerné au projet "REGIS géolocalise et analyse parcelles et arbres" : TVLux
  • Interview de Julien Lecointre (Responsable du Centre FoRS Hénallux) par la RTBF pour y présenter le Master en Informatique Appliquée : RTBF
  • Un Award a été décerné au projet "SIMERGENCY simulation des situations d’urgence en VR" : TVLux
  • Reportage de TVLux sur le projet "Pompe à bières spéciales" : TVLux
  • Reportage de la RTBF sur le projet "Robot Orval" : RTBF
  • Reportage de TVLux sur le projet "Pelletiseuse" : TVLux

Contactez-nous

Responsable du Centre FoRS
Jean-Christophe SERVOTTE
jean-christophe.servotte@henallux.be

Domaine de la Santé
Jean-Christophe SERVOTTE
jean-christophe.servotte@henallux.be

Domaine des Sciences économiques
Christophe CLEMENT
christophe.clement@henallux.be

Domaine des Sciences de l'ingénieur et technologie
Christophe CLEMENT
christophe.clement@henallux.be

Domaine des Sciences sociales
Christine BISTON
christine.biston@henallux.be

Domaine Pédagogique
Pierre OUTERS
pierre.outers@henallux.be

Actualités et agenda

Voir toutes les actualités