JOURS DE VIRUS : Témoignage de Patrice Marchal, enseignant de la section Assistant social

Témoignage de Patrice Marchal, enseignant dans la section Assistant social à l’Hénallux et, parallèlement, sociologue du travail, coach en développement personnel et thérapeute au Grand-Duché de Luxembourg.

Il pratique donc l’e-learning pour son travail d’enseignant, mais il doit continuer son autre travail. Voici son témoignage en tant que thérapeute :
« Nous sommes tenus de rester ouverts vu les circonstances. Il nous faut garder un contact avec nos patients qui ont besoin, pour certains, d’une écoute selon leurs problématiques et selon le contexte actuel. En médecine du travail, nous traitons les risques psychosociaux. Comme par exemple : le stress, le burnout, le harcèlement. Les personnes que nous suivons sont dans une situation de grande fragilité psychologique et physique. Nous ne pouvons pas les laisser dans un vide, c’est pourquoi nous continuons de garder contact avec eux. Depuis hier, nous le faisons principalement par le biais du téléphone ou de vidéo conférence, mais pas seulement.
L’objectif est de pouvoir offrir, aux personnes dans le besoin, un cadre professionnel à l’écoute afin qu’ils puissent , avec nous, essayer de prendre du recul par rapport à l’ici et maintenant, l’actualité, leurs histoires personnelles, leurs émotions…
En ce qui me concerne, j’ai une approche « psy » mais certaines questions ou situations vont faire appel à mes compétences de travailleur social.
Nous fonctionnons actuellement sur Luxembourg avec une équipe restreinte. Je travaille en présentiel deux jours par semaine actuellement.
Selon les dispositions du gouvernement, je dois donc me munir d’un document spécifique pour passer la frontière.
Alors oui, j’ai peur d’être contaminé, j’ai peur de contaminer. Cette peur est toujours présente chez chacun, mais la volonté d’aider l’autre est plus forte, je pense. À la base, lorsque l’on pratique ces métiers, un travail sur soi est nécessaire : se positionner face à la maladie, travailler son approche personnelle vis-à-vis de la mort. L’être humain est mortel : nous en avons une pleine conscience. »

 

Actualités et agenda

Voir toutes les actualités