Une enrichissante journée mondiale de lutte contre la pauvreté

Depuis plusieurs années, le département pédagogique de Champion réfléchit à la situation des enfants issus de milieux précarisés (projet de la Fondation Roi Baudoin).

Dans le cadre du cours de diversité culturelle et de celui d'identité enseignante, les étudiants de Bac1 des trois sections du département pédagogique de Champion ont ainsi été « obligés » de participer à la journée mondiale de lutte contre la pauvreté. Les étudiants de Bac 2 préscolaire et primaire ont également participé à cette journée dans le cadre du projet OSE (ouverture sur l’extérieur) qui s'articule en trois temps : 

  • lors de cette journée, choisir une association ayant un projet citoyen, échanger avec elle ;
  • en rapport avec le projet de cette association, construire un engagement citoyen avec une classe d'enfants des écoles partenaires ;
  • concrétiser cet engagement avec les enfants par une parade citoyenne et artistique dans les rues de Namur, avec costumes, musique, mise en espace sur le thème "Je m'engage pour...".

Pourtant, plutôt contraints que spontanés, de nombreux étudiants ont abordé cette journée du 17 octobre en énergie « basse ». En matinée, ils ont pu visionner un film « Au bonheur des dames », assister à une pièce de théâtre « en toute inquiétude » ou encore participer à divers ateliers traitant de statistiques de pauvreté, de fiscalité ou d’énergie. L’après-midi, ils ont participé à la foire de l’agir sur la place d’Armes et ils sont allés en questionnement vers différentes associations. Les responsables de stand nous ont manifesté leur plaisir d’avoir eu des étudiants à la recherche d’informations et de compréhension. En soirée, dans une ambiance bon enfant, tous ont participé à la marche aux lanternes, signe de soutien aux personnes précarisés. Cela a véritablement touché le cœur de nos étudiants.

L’Hénallux, par sa présence (reconnaissable pour certains grâce aux T-shirts bleus avec le sigle de notre Haute Ecole) a marqué les esprits des organisateurs. Les retours sont éloquents et au-delà de nos espérances. Les étudiants sont sensibilisés, en questionnement et portent à présent un regard neuf sur la précarité. Nos jeunes ont bien été interpellés par cette situation de précarité qui touche une famille sur cinq ou six ; certains s’y sont d’ailleurs reconnus. Par leur présence, ils ont apporté une touche particulière à cette journée.

Nous sommes très fiers d’eux et de leur investissement de « cœur et d’esprit » et reconduirons cette journée dans les années à venir. 

 

 

Actualités et agenda

cours ouverts

Par NAMUR - ECONOMIQUE, TECHNIQUE ET PÉDAGOGIQUE (IESN)

Busidays 2019

Par NAMUR - ECONOMIQUE, TECHNIQUE ET PÉDAGOGIQUE (IESN)

Voir toutes les actualités