Théorie de la connaissance < Retour

Section: Droit
Codification: DR104
Théorie de la connaissance
Année académique: 2018-2019
Période de l'année: Q2
Département: Département économique IESN
Secteur: Les sciences humaines et sociales
Domaine: Sciences juridiques
Responsable de l'UE: François CRISPEELS
Intitulé de l'AA: Théorie de la connaissance
Code AA: TCO04
Niveau EQF: 6
Cycle: 1
Localisation: 1B
Unité obligatoire: Oui
Langue d'enseignement: F
Langue d'évaluation: F
Pondération: 70.6
Crédits: 3
Volume horaire: 37.5
Place de l'UE dans le profil d'enseignement du programme
Contribution au profil d'enseignement
nb capacités à afficher 3
S’insérer dans son milieu professionnel et s'adapter à son évolution
  • Collaborer à la résolution de problèmes complexes avec méthode, rigueur, proactivité et créativité
Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu'en externe
  • Rendre accessible l'exploitation des données juridiques dans un souci de vulgarisation
  • Présenter des solutions argumentées les mieux appropriées en droit et/ou en gestion.
Lien avec d'autres UE
  • Cette UE est prérequise pour les UE :
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

  • Activités d'apprentissage complémentaires

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Au sein du langage courant et juridique (et dérivés: politique, administratif, ...) capacité d'identifier les opérations logiques fondamentales, de juger de leur bonne application, de les appliquer correctement.

Contenu

1. Logique ancienne: termes et opérations, raisonnements et méthodes de validation, exercices et applications.
2. Logique moderne des propositions: variables et opérations, formalisation, raisonnements et méthodes de validation, exercices et applications.
3. Logique moderne des prédicats. Révision en cours.

opérations intellectuelles examinées : qualification, quantification, obversion, conversion, contraposition, contradiction, contrariété, inférences, syllogismes, conjonction, disjonctions, implication, équivalence, dilemme, instanciation, ... Méthodes : intuitive, diagrammes de Venn, calcul propositionnel.

exposés théoriques concis, exercices nombreux, applications sur base d'exemples réels.
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

exposés théoriques concis, exercices nombreux, applications sur base d'exemples réels.

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Février - JuinSeconde Session
ExamensExamen écrit
Pondération : 100%
Examen écrit
Pondération : 100%

Pondération en % par rapport au total de l’activité d’apprentissage ou de l’UE si l’évaluation est intégrée.

Description éventuelle

    exercices sur les diverses opérations intellectuelles examinées; pas de théorie.

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    Les éléments théoriques sont objet de la prise de notes de l'étudiant.
    Les exercices et illustrations sont distribués.
    Les corrigés des exercices sont objet de la prise de note de l'étudiant.

Sources et référence

    Hottois G, Penser la logique, De Boeck, 1990
    Thiry P, Notions de logique, De Boeck, 1993
    Ces deux ouvrages sont disponibles à la bibliothèque du département
    Lucas T et al, Initiation à la logique formelle, De Boeck, 2014
    Vernant D, Introduction à la logique standard, Flammarion, 2011
    Carroll L, Logique sans peine, Hermann, 2001
    Lepage F, Eléments de logique contemporaine, Presse univ. de Montréal, 2010
    Blackburn P, Connaissance et argumentation, Erpi, 1992
    Duparc J, La logique pas à pas, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2016

Actualités et agenda

Voir toutes les actualités