Politiques et action sociales: enjeux sociétaux et pratiques de changement social < Retour

Section: Assistant social
Codification: AS302
Politiques et action sociales: enjeux sociétaux et pratiques de changement social
Année académique: 2018-2019
Période de l'année: Q1
Département: Département social de Namur
Secteur: Les sciences humaines et sociales
Domaine: Sciences politiques et sociales
Responsable de l'UE: Nathalie DONNET
Niveau EQF: 6
Cycle: 1
Localisation: 3B
Unité obligatoire: Oui
Langue d'enseignement: F
Langue d'évaluation: F
Pondération: 120
Crédits: 6
Volume horaire: 72
Place de l'UE dans le profil d'enseignement du programme
Contribution au profil d'enseignement
nb capacités à afficher 0
Lien avec d'autres UE
  • UE prérecquise(s) :
  • Cette UE est prérequise pour les UE :
  • UE corequise(s) :
Acquis d'apprentissage spécifiques de l'UE sanctionnés par l'évaluation
Au terme de l'UE, l 'étudiant sera capable :
- de repérer/situer et analyser des politiques sociales et les dispositifs d'intervention sociale qui y sont liés,
- d'utiliser avec maîtrise les outils principaux de conception et de développement de projet en vue de soutenir l'innovation et/ou le changement social face aux politiques concernées,
- d'utiliser avec maîtrise les outils principaux d'animation de groupe en vue de la conduite du projet,
- de se positionner comme professionnel dans une réflexion critique vis-à-vis des politiques sociales,
- de se construire professionnellement dans une posture de porteur de projet et d'animateur de groupe.
Modalités d'évaluation de l'UE
Pour les trois activités d’apprentissage :
- 1. Présence obligatoire de l’étudiant aux cours et travaux de groupe.
L’absence récurrente (même pour motif légitime) de l’étudiant peut entraîner l’impossibilité de présenter l’épreuve en groupe. Une présentation individuelle selon les mêmes critères est alors imposée à l’étudiant. Ce sont les titulaires des cours qui estimeront la nécessité de représenter l’examen de manière individuelle.

- 2. Le groupe réalisera un travail collectif qui consiste en la rédaction d’un dossier de présentation du projet dont le thème est "le non-recours aux droits".
Consignes:

Le 10 décembre de cette année, la déclaration universelle des droits de l’homme aura 70 ans.

Une part de la population ayant droit à des prestations sociales au sens large n’y recoure pas pour diverses raisons, qu’elles soient personnelles, liées à la complexité des dispositifs d’action sociale, au manque d’informations ou à la carence des politiques mises en œuvre. L’absence d’exercice de ces droits contribue au maintien dans la précarité de personnes ou de groupes concernés. Ce constat met en péril de manière intolérable le respect de la dignité humaine.

Le rôle du travail social est non seulement de permettre à tous les citoyens de mener une vigne digne par l’octroi de droits effectifs mais aussi de favoriser le changement social en interpellant les responsables politiques et sociaux.

Dans cette perspective, vous élaborez un projet en groupe qui vise à sensibiliser à l’enjeu et à l’impact du non-recours à un des droits de la déclaration.

Et vous rédigez un écrit à remettre le 7 janvier 2018 qui reprend les éléments suivants :
Dans le cadre de l’Activité d'Apprentissage « Politiques et actions sociales »

En analysant la politique sociale concernée par votre projet, vous rédigez un argumentaire expliquant les enjeux pour les différents acteurs, leur positionnement, les points forts et points faibles des dispositifs concernés. De plus, vous faites part de votre questionnement en termes de posture, d’identité professionnelle.

Dans le cadre de l’Activité d'Apprentissage « Gestion et conduite de projets »

Votre rédigez un document reprenant l’identification du groupe et du projet ainsi que les trois phases de celui-ci, soit les phases conceptuelle, opérationnelle et évaluative :

L’identification du groupe et du projet

Le nom du groupe

La composition du groupe (nom des membres)

Le logo du groupe ou du projet

Le titre ou le nom du projet

Un résumé du projet en 4 lignes maximum 

La phase conceptuelle

L’objectif général :

Sensibiliser un public au choix à la question du non-recours aux droits.

Le ou les objectifs spécifiques :

A définir et à justifier par votre groupe en fonction de l’orientation choisie.

Le public cible :

A définir et à justifier par votre groupe en fonction de l’orientation choisie.

Les résultats précis et mesurables que vous visez ainsi que les indicateurs de vérification retenus :

A définir par votre groupe en fonction de l’orientation choisie.

La méthodologie et le processus mis en place pour atteindre les résultats

A définir et à justifier par votre groupe en fonction de l’orientation choisie.

La collaboration avec un acteur externe que vous avez développée

A préciser par votre groupe en fonction de l’orientation choisie.

La phase opérationnelle

Une action test à réaliser le 10 décembre 2018

Description de l’action test telle que votre groupe l’a imaginée et des moyens mis en œuvre pour la réaliser.

La phase évaluative

Une trace ou un support relatant le déroulement de l’action test et l’évaluation par le groupe (et l’acteur externe) de celle-ci.

L’évaluation du processus méthodologique de construction du projet

Un retour réflexif

Avec AJUSTEMENT entre l’action test et la finalisation du projet

Sur les acquis méthodologiques comme futurs professionnels

Dans le cadre de l’AA « Travail social de groupes »,

Vous rédigez une évaluation de la dynamique et de l’animation du groupe “projet” en expliquant :

Quel était le niveau d’écoute mutuelle dans le groupe ? 

Chacun a-t-il pu en confiance exprimer ses sentiments, son point de vue, ses propositions ? 

Avez-vous dû faire face à des comportements agressifs, de fuite, de retrait dans le groupe ? 

Quel a été le taux d’implication des membres du groupe dans le projet ? 

Les difficultés rencontrées et les solutions proposées. 

Les facteurs qui ont permis au groupe d’avancer.

Les méthodes utilisées pour permettre au groupe de bien fonctionner. 

L’efficacité ou non de l’animation (voir fonctions de l’animation, style, techniques,…).

Les tensions ou conflits qui ont dû être gérés dans le groupe et en quoi ou non ont-ils pu être source d’enrichissement. 

Les enseignements tirés de cette expérience de groupe pour la pratique future du métier.  





- 3. La présentation et défense orale collective devant un jury mixte des trois composantes du travail collectif. Cette partie prend 60 minutes par groupe. La notation est collective.
Chaque étudiant(e) s’engage à respecter la charte du groupe. En cas de non respect de celle-ci et/ou de l’éthique, le professeur se réserve le droit de le (la) sanctionner par une notation inférieure à celle du groupe

4. Critères d’évaluation
Pour la partie PAS
1. capacité du groupe à développer un argumentaire d'analyse de la politique sociale concernée (en s'appuyant sur les supports de lecture) c'est-à-dire *d'expliquer les enjeux pour les différents acteurs concernés *d'expliquer les positionnements des différents acteurs *d'identifier les points forts et les points faibles des dispositifs concernés (logique(s), mode(s) d'action mis en oeuvre, stratégie(s)...)
2. capacité du groupe à questionner sa posture et identité professionnelle au regard de l’analyse proposée ;
3. Capacité du groupe à justifier le choix du projet (angle thématique ) en cohérence avec le résultat attendu .

Le propos est structuré, cohérent et construit. L'argumentation et l'analyse *mobilisent différents niveaux d'explication, d'argumentation *se fondent et croisent plusieurs ressources proposées au cours. Le groupe doit défendre une position professionnelle argumentée et cohérente pour l’action sociale.

Pour Gestion et conduite de projets :
- Le groupe démontrera sa capacité à traduire une indignation de travail social en approche projet : de manière
o Rigoureuse : logique méthodologique et indicateurs de réussite.
o complète
o cohérente.
- Le groupe démontrera sa capacité à avoir pu mobiliser, de manière pertinente, des partenaires ET/OU interlocuteurs.

Pour Travail social de groupe :

Le groupe montrera sa capacité à évaluer la dynamique et l’animation de son groupe de travail dans la cadre du séminaire de « Gestion et Conduite de projets» en expliquant :
- Le fonctionnement du groupe, en répondant aux questions suivantes :

- Quel était le niveau d’écoute mutuelle dans le groupe ?
- Chacun a pu en confiance exprimer ses sentiments, son point de vue, ses propositions ?
- Avez-vous dû faire face à des comportements agressifs, de fuite, de retrait dans le groupe ?
- Quel a été le taux d’implication des membres du groupe dans le projet ?
- Les difficultés rencontrées et les solutions proposées
- Les facteurs qui ont permis au groupe d’avancer
- Les méthodes utilisées pour permettre au groupe de bien fonctionner
- L’efficacité ou non de l’animation (voir fonctions de l’animation, style, techniques, …)
- Les tensions ou conflits qui ont dû être gérés dans le groupe et en quoi ou non ils ont pu être source d’enrichissement.
- Les enseignements tirés de cette expérience de groupe pour la pratique future de son métier
Règles d'évaluation
Notation :
50% pour l’écrit
50% pour l’oral.

Au sein de chaque partie d’épreuve : ventilation des pourcentages en fonction du volume de crédit soit 30% pour PAS, 30% pour Dynamiques de groupe et 40% pour GCP

La note attribuée à l’UE se détermine selon les règles suivantes, décidées en Conseil de Catégorie Sociale de la HENALLUX :
La note de l’UE sera la moyenne pondérée des notes des AA de l’UE si :
 la moyenne pondérée des notes des AA est égale ou supérieure à 10/20 sans échec
 ou la moyenne pondérée des notes des AA est égale ou supérieure à 10/20 avec une seule AA en échec à 9/20
La moyenne pondérée des notes des AA de l’UE sera remplacée par la note de l’AA la plus basse si :
 la moyenne pondérée des notes des AA est inférieure à 10/20
 ou la moyenne pondérée des notes des AA est égale ou supérieure à 10/20 mais :
- une des AA est en échec à 8/20 ou moins
- ou au moins deux AA sont en échec

Actualités et agenda

Voir toutes les actualités