Politiques et action sociales: enjeux sociétaux et pratiques de changement social < Retour

Section:
Assistant social
Codification:
AS302
Politiques et action sociales: enjeux sociétaux et pratiques de changement social
Responsable de l'UE: Emilie LAMOULINE
Autres enseignants:
Nancy GODFRIN

Département:
Département social d'Arlon
Secteur:
Les sciences humaines et sociales
Domaine:
Sciences politiques et sociales
Niveau EQF:
6
Unité obligatoire:
Oui
Pondération:
120
Cycle:
1
Langue d'enseignement:
F
Crédits:
6
Localisation:
3B
Langue d'évaluation:
F
Volume horaire:
72
Période de l'année:
Q1
Année académique:
2017-2018
Place de l'UE dans le profil d'enseignement et le programme
Contribution au profil d'enseignement
Lien avec d'autres UE
  • UE prérecquise(s) :
  • Cette UE est prérequise pour les UE :
  • UE corequise(s) :
Acquis d'apprentissage spécifiques de l'UE sanctionnés par l'évaluation
Au terme de l’UE, l’ 'étudiant sera capable :
• de repérer/situer et analyser des politiques sociales et les dispositifs d’'intervention sociale qui y sont liés,
• d’'utiliser avec maîtrise les outils principaux de conception et de développement de projet en vue de soutenir l’'innovation et/ou le changement social face aux politiques concernées,
• d’'utiliser avec maîtrise les outils principaux d’'animation de groupe en vue de la conduite du projet,
• de se positionner comme professionnel dans une réflexion critique vis-à-vis des politiques sociales,
• de se construire professionnellement dans une posture de porteur de projet et d'’animateur de groupe.
Modalités d'évaluation de l'UE
ÉVALUATION
- Travail de groupe
o Réponse à un appel à projet en lien avec les enjeux identifiés sur la thématique et le secteur vus aux cours AA GCP.
o Réalisation du projet proposé dans le cadre de réponse à cet appel AA GCP.
o Analyse de la dynamique de groupe AA TSG (rapports collectifs, rapport individuel et participation active aux séminaires).

- Examen oral
o Présentation et défense du travail réalisé dans le cadre de l'AA: Action communautaire- Gestion et Conduite de Projets, lui-même alimenté par le contenu de l'AA "Travail social avec des groupes: animation de groupes".
o Échange : questions-réponses ( AA PAS)

PONDÉRATION
- Le dossier écrit de réponse à l’appel à projet et la réalisation du projet donne droit à passer l’examen oral. Son contenu sera évalué en lien avec la présentation et la défense orale du dossier. La présentation, la défense orale du dossier et son ancrage dans les enjeux et les réalités du secteur vus aux cours représentent 40% de la note finale (AA GCP).

- La gestion, l’animation et la dynamique du groupe seront évaluées, cette partie représente 30% de la note finale (AA TSG). Cette note comprend:
Les rapports collectifs réalisés à partir de l'expérience de travail en groupe dans le cadre de l'AA GCP (10 % de la note).
La participation active et la présence aux séminaires (10%).
Un rapport d'analyse réflexive individuel (10%).

- Le dossier écrit comprend une partie consacrée à l'AA PAS. Son contenu sera évalué lors de la séance de questions-réponses de l'examen oral correspondant au 30% restants de la note (AA PAS).

Les professeurs sont libres d’attribuer une note globale au groupe ou une note individuelle aux étudiants qui le composent.
Règles d'évaluation
Contenu de la défense:

- La présentation de la réponse à l’appel à projet et du projet réalisé:

o La présentation se veut originale, convaincante et dynamique, dans le but de convaincre les bailleurs de financer le projet.

- Séance d’échange, d'approfondissement, de questions-réponses. Le groupe sera questionné sur :

o Les choix opérés, l’ayant amené à la construction du dossier d’appel à projet et à la construction du projet : ancrage dans la réalité sociale, pertinence des choix et liens opérés au regard de la réalité du secteur.
o Sa capacité à définir, comprendre et analyser une politique sociale (notamment en lien avec la grille d’Ardoino), un dispositif d’intervention sociale et un mode d’action sociale de changement. L’analyse suppose de faire des liens entre causes et conséquences ; d’articuler le global au particulier ; de faire des liens entre les niveaux (de la grille) ; de repérer les logiques, les choix et leurs conséquences sur les publics et les dispositifs.
o Sa capacité à se questionner et à questionner sa posture et identité professionnelle au regard de l’analyse proposée ; sa capacité à donner son point de vue argumenté professionnel sur la cohérence, pertinence, efficacité et impact des logiques et dispositifs.
o Sa capacité d’intégrer le contenu et la logique qui sous-tendent les positions d’acteurs sociaux divers et variés, en ce compris les acteurs de la vie politique
o Sa capacité à fonctionner ensemble et sur la dynamique dont il a fait preuve tout au long du processus.

Remarque : les professeurs sont libres de poser des questions individuelles aux étudiants.


Critères de réussite:

- Le propos est structuré, cohérent et construit. L’argumentation et l’analyse mobilisent différents niveaux d’explication, d’argumentation ; se fondent sur plusieurs ressources proposées aux cours. L’étudiant peut défendre une position professionnelle argumentée et cohérente pour l’action sociale.

- Le degré de réussite est fonction du fait que le propos des étudiants tient compte de manière suffisante et satisfaisante de tout ou partie de la complexité de la réalité sociale étudiée.

o Situation d’échec : l’étudiant, le groupe, ne connaît ni les concepts, ni les liens, n’est pas en capacité d’analyser, d’argumenter et ne sait pas se positionner professionnellement. La réponse à l’appel à projets et le projet sont de qualité insuffisante, peu pertinents au regard de la réalité sociale du secteur et du public ciblé. Le groupe ne parvient pas justifier ses positions.

o Situation à 10 : approche suffisante des concepts, des liens et du positionnement. La réponse à l’appel à projets et le projet sont en lien avec les réalités du secteur proposé aux cours mais sans prise de recul (ou trop peu), ni connaissance suffisante des enjeux. Démarche « scolaire-sommative » sans erreur.

o Situation supérieur à 10 : approche suffisante et satisfaisante des concepts, des liens, du positionnement et de l’analyse. La note dépend du degré de maitrise des concepts, des liens, du degré d’analyse et de complexité du propos, du degré d’argumentation tant sur le niveau politique que de la pratique du travail social, du degré de mobilisation de manière fine des modes d’actions politiques, du degré de positionnement professionnel argumenté. La réponse à l’appel à projet et le projet font preuve d’une maitrise satisfaisante à très bonne des réalités du secteur proposé et des enjeux y liés.

- La participation active aux échanges et aux travaux du groupe fait partie intégrante du processus pédagogique. De même, une analyse de la dynamique de groupe, au regard des concepts proposés de travail social de groupe est demandée. Ces deux éléments font partie intégrante de la réussite des étudiants.

Actualités et agenda

Voir toutes les actualités